De l’égalité hommes-femmes

Lucie Martinez, LM Joaillerie

Nous sommes à une ère où nous nous proclamons (promouvons??) l’égalité homme-femme, la différence et la tolérance… Je vois encore trop souvent ces sujets d’actualité dans notre société mis en exergue le temps d’une journée pour disparaître aussitôt …

Je vais vous parler de mon expérience en tant que femme dans notre secteur d’activité !

Après avoir suivi des études de Bijouterie – Joaillerie en France où la mixité était de rigueur (la bijouterie étant un milieu relativement féminin), j’ai rapidement découvert que selon les professions gravitant autour de ce secteur, la réalité pouvait être tout autre. J’ai commencé par rencontrer des difficultés en cherchant un maître d’apprentissage pour me former au sertissage, où l’on m’a clairement fait comprendre par intimidation qu’il n’y avait pas de place pour les femmes. Étant jeune et nouvelle dans le milieu, je n’ai pas insisté. J’ai donc cherché à m’orienter vers la gemmologie qui était ma passion depuis mon plus jeune âge et qui m’avait poussé à faire une école de bijouterie.

J’avais un contact dans mon entourage susceptible de me faire découvrir ce milieu très fermé encore il y a quelques années. On m’a dit : « tu es toute fine toute fragile, c’est un milieu d’homme, tu ne tiendras jamais », d’autant plus que l’enjeu était de vivre sur une zone minière en Afrique. Pour moi c’était un rêve, une opportunité en or d’aller apprendre sur le terrain ; pour tous les autres, c’était de l’inconscience qu’une femme puisse aller y vivre.

C’est à ce moment-là, que j’ai compris que c’était à moi et à moi seule de prouver le contraire pour pouvoir faire évoluer les mentalités, faire évoluer le milieu à mon niveau. Mais au final, c’est grâce à chacune de ces femmes qui, comme moi, ont fait le choix de repousser ces barrières et préjugés, et qui ont réussi aujourd’hui à faire leur place aux côtés de négociants, de gemmologues, de géologues et de chercheurs… Elles ont su apporter leurs compétences pour créer des places là où il était impossible d’imaginer des femmes dans ce milieu.

Pour ma part, c’est une magnifique expérience que j’ai vécu tant sur le plan personnel que professionnel, j’ai fait de très belles rencontres et j’ai pu apprendre, mieux que nul part ailleurs, comment identifier, acheter, tailler les pierres. En contrepartie, j’ai apporté mon savoir, mes connaissances en bijouterie, en commerce et en marketing… Vous ne me l’enlèverez pas de l’esprit, il n’y a rien de plus enrichissant que l’échange !

Si j’écris ceci aujourd’hui, c’est pour montrer qu’il est possible de travailler dans la mixité. Valorisons les postes féminins et multiplions-les afin de laisser la chance à tous et à toutes. Développons la complémentarité et non la concurrence.

N’oublions pas que c’est la différence qui fait la richesse. A méditer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *