Au sujet de la gemmologie

Marie-Hélène Corbin
Directrice et Présidente de l’École de Gemmologie de Montréal

Symbole esthétique pour les uns, symbole géologique pour certains, un morceau d’histoire pour les autres : la gemmologie offre à chacun ce qu’il souhaite y trouver. Que ce soit la fascination ressentie devant une gemme et la palette de couleurs qu’elle dévoile ; qu’il s’agisse de la compréhension du phénomène géologique, par l’observation des incroyables inclusions que peut recéler une pierre ; que ce soit un voyage dans le passé en admirant un bijou d’une autre époque : c’est ça la gemmologie.

On pourrait dire que la gemmologie est finalement cette capacité à regrouper différents mondes, diverses personnes, de tous les milieux, satisfaire mille curiosités, grâce a une seule et même passion : celle des gemmes.

Que vous aimiez l’économie, la finance, l’histoire avec un grand H, l’écriture, ou l’approche scientifique, la gemmologie répond ainsi aux intérêts de chacun, tout en permettant de développer ses connaissances dans d’autres domaines, et ainsi ouvrir de nouvelles portes et possibilités.

Cette année 2020 entraîne une vraie transformation au niveau mondial, des changements profonds, une remise en question personnelle. Le monde de la gemmologie n’est pas épargné et se trouve également en pleine mutation. Il est ainsi plus que jamais temps de faire partie de la famille des gemmologues de demain, de participer à cette nouvelle génération qui souhaite amener le changement et travailler dans le domaine des gemmes avec une conscience plus honnête et sereine, respectueuse des hommes et de l’environnement.

L’accord de Kimberley en 2003, l’arrivée des diamants synthétiques sur le marché et des nouvelles techniques pour les détecter, la volonté de réaliser la traçabilité des gemmes par certains laboratoires montrent la volonté de changement du monde de la gemmologie. L’enseignement lui-même évolue : de nouveaux acteurs font leur apparition, proposant des cours plus complets et modernes, orientés sur une réalité du marché et les demandes des étudiants, des approches plus scientifiques et dynamiques sont proposées.

On pourrait dire que 2020 célèbre l’entrée de la gemmologie dans une ère scientifique et humaniste.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *