À propos

Les membres fondateurs de l’association Gemmologie & Francophonie (de gauche à droite) : Karin Schmoker, Boris Chauviré, Chloé Picard, Marie Chabrol et Martial Bonnet

Président de l’Association Gemmologie & Francophonie pour l’année 2019-2020, Martial Bonnet est joaillier et gemmologue. Il est titulaire d’un CAP Bijoutier et d’un DUG obtenu à l’Université de Nantes sur le sujet de recherche suivant : le grenat spessartite.
Après avoir travaillé à Lausanne, il est désormais basé à Genève où il travaille comme gemmologue dans l’industrie horlogère.
Il est également diplômé en Management du Luxe (Haute école de gestion de Genève) et titulaire d’un Master Religion et Société de l’Université Bordeaux Montaigne.
(Photo prise durant le congrès de l’IGC en août 2019, Nantes)


marie chabrol

C’est le hasard qui a mis les bijoux et les gemmes sur la route de Marie Chabrol. Et cela fait maintenant presque 20 ans qu’ils l’accompagnent. Polisseuse, gemmologue (BP, DUG Nantes), journaliste, conférencière, elle écrit pour plusieurs supports francophones comme anglophones (Le Gemmologue, Le JDD, International Colored Gemstone Association, Rapaport…etc.) Elle est basée à Paris mais toujours un peu en voyage.


Boris Chauviré est un amoureux du règne minéral, et il aime autant le comprendre qu’en prendre soin, c’est pourquoi il a fait un doctorat en géologie et minéralogie. Qu’ils brillent ou qu’ils se fassent plus discrets, Boris aime, veut faire parler et comprendre les pierres. Doctorat à Nantes (et récompensé du prix Haüy-Lacroix 2016 de la SFMC), il s’implique dans la recherche en gemmologie, notamment depuis l’obtention de son DUG. Il est actuellement chercheur et enseignant à l’Université Grenoble-Alpes.


Chloé Picard a toujours aimé les minéraux et revenait les poches pleines des montagnes dès son plus jeune âge.  Depuis 2010 et son FGA à Montréal, Chloé a touché plusieurs métiers. Elle a un grand intérêt pour l’évolution de la consommation et les nouvelles technologies. Titulaire d’un DUG sur la photoluminescence du diamant incolore et établie à Genève, elle  étudie à l’université la gestion de la chaine d’approvisionnement parallèlement à son métier de gemmologue.


Karin Schmocker a toujours navigué entre le monde scientifique et le monde artistique. Son amour de la nature l’a tout naturellement dirigé vers un master en géologie et minéralogie, puis des études en gemmologie lui ont permis de combiner ses deux intérêts. Son parcours professionnel l’a amené à découvrir des univers très variés tels que les laboratoires, l’horlogerie de luxe et la finance.

Elle est aujourd’hui professeur auprès de l’École d’Art de Genève où elle enseigne la gemmologie et où elle anime également un cours « Technique et Environnement ».